Notre Travail

Le rapport FHR : Les tendances RP qui vont façonner la prochaine décennie

Posted by
FHR
Notre Travail

Le rapport FHR : Les tendances RP qui vont façonner la prochaine décennie

Écrit par
FHR

Une nouvelle décennie est devant nous, et par le fait même, nous faisons face à de nouvelles tendances dans le monde des communications. Au cours des prochaines semaines, nous partagerons les idées de nos experts dans le cadre de notre nouvelle série, Le Rapport FHR. Nous commençons donc cette semaine avec les nouvelles tendances qui forgeront la gestion de réputation et les relations médias.

La gestion de réputation : Les entreprises axées sur les objectifs

En 2019, un changement de direction est survenu dans le monde de la gestion de réputation :les entreprises ont compris l’importance de la conscience sociale au sein de leurs activités.

« En mettant l’emphase sur l’intégrité, les compagnies devront se mettre en accord pour choisir les idées qui se rapprochent le plus des consommateurs et de leurs employés. »

En 2020 et au fil des prochaines années, cette tendance continuera à évoluer. Les compagnies devront mener des recensements à l’interne et miser sur leur choix d’objectif social et son intégration. Ce changement aura donc un impact considérable sur les embauches, le bon fonctionnement des activités ainsi que sur l’image de l’entreprise dans l’industrie.

Avoir une raison d’être ne sera plus considéré comme un ajout à l’entreprise, mais bien comme une nécessité. Cela deviendra une priorité au niveau de la haute direction. En mettant l’emphase sur l’intégrité, les compagnies devront se mettre en accord pour choisir les idées qui se rapprochent le plus des consommateurs et de leurs employés. Cette raison d’être les guidera au quotidien.

Les relations médias : Les avancements technologiques vont créer plus d’engagement

Alors que les communications se font davantage sur les plateformes sociales et numériques, il existe encore de nombreux avantages pour les entreprises de maintenir une bonne couverture dans les médias imprimés et de diffusion. Les relations médias resteront toujours la meilleure façon de miser sur l’authenticité de la réputation d’entreprise. Comment les relationnistes seront-ils en mesure de  générer des histoires percutantes dans les années 2020? Voici les trois éléments-clé :

  1. Entretenir des relations plus fortes
  2. Communiquer des histoires plus intelligentes et plus ciblées
  3. Facilitez le quotidien des journalistes
 « Les relations médias resteront toujours la meilleure façon de miser sur l’authenticité de la réputation d’entreprise »

Pendant que les salles de rédaction continuent de rétrécir, les professionnels des relations publiques risquent d’entendre plus de « non ». Cependant, c’est à eux d’aller au-delà d’une simple communication numérique, de mieux connaître les gens qu’ils interpellent et de comprendre pourquoi leur auditoire s’intéresserait à leur nouvelle.

En mettant les gens et les causes qui leur tiennent à cœur au centre des discussions, les compagnies en sortiront gagnants. Revenez la semaine prochaine pour la suite du Rapport FHR, qui parlera de l’écosystème social et numérique.

Une nouvelle décennie est devant nous, et par le fait même, nous faisons face à de nouvelles tendances dans le monde des communications. Au cours des prochaines semaines, nous partagerons les idées de nos experts dans le cadre de notre nouvelle série, Le Rapport FHR. Nous commençons donc cette semaine avec les nouvelles tendances qui forgeront la gestion de réputation et les relations médias.

La gestion de réputation : Les entreprises axées sur les objectifs

En 2019, un changement de direction est survenu dans le monde de la gestion de réputation :les entreprises ont compris l’importance de la conscience sociale au sein de leurs activités.

« En mettant l’emphase sur l’intégrité, les compagnies devront se mettre en accord pour choisir les idées qui se rapprochent le plus des consommateurs et de leurs employés. »

En 2020 et au fil des prochaines années, cette tendance continuera à évoluer. Les compagnies devront mener des recensements à l’interne et miser sur leur choix d’objectif social et son intégration. Ce changement aura donc un impact considérable sur les embauches, le bon fonctionnement des activités ainsi que sur l’image de l’entreprise dans l’industrie.

Avoir une raison d’être ne sera plus considéré comme un ajout à l’entreprise, mais bien comme une nécessité. Cela deviendra une priorité au niveau de la haute direction. En mettant l’emphase sur l’intégrité, les compagnies devront se mettre en accord pour choisir les idées qui se rapprochent le plus des consommateurs et de leurs employés. Cette raison d’être les guidera au quotidien.

Les relations médias : Les avancements technologiques vont créer plus d’engagement

Alors que les communications se font davantage sur les plateformes sociales et numériques, il existe encore de nombreux avantages pour les entreprises de maintenir une bonne couverture dans les médias imprimés et de diffusion. Les relations médias resteront toujours la meilleure façon de miser sur l’authenticité de la réputation d’entreprise. Comment les relationnistes seront-ils en mesure de  générer des histoires percutantes dans les années 2020? Voici les trois éléments-clé :

  1. Entretenir des relations plus fortes
  2. Communiquer des histoires plus intelligentes et plus ciblées
  3. Facilitez le quotidien des journalistes
 « Les relations médias resteront toujours la meilleure façon de miser sur l’authenticité de la réputation d’entreprise »

Pendant que les salles de rédaction continuent de rétrécir, les professionnels des relations publiques risquent d’entendre plus de « non ». Cependant, c’est à eux d’aller au-delà d’une simple communication numérique, de mieux connaître les gens qu’ils interpellent et de comprendre pourquoi leur auditoire s’intéresserait à leur nouvelle.

En mettant les gens et les causes qui leur tiennent à cœur au centre des discussions, les compagnies en sortiront gagnants. Revenez la semaine prochaine pour la suite du Rapport FHR, qui parlera de l’écosystème social et numérique.

FHR
FleishmanHillard HighRoad